fbpx

Puis-je commencer la conduite avant d’avoir le code ?

Oui, je peux commencer la conduite avant d’avoir le code !

C’est autorisé au niveau de la loi (arrêté du 22 décembre 2009).

Mais attention, il y a 2 conditions :

1) Avoir mon code NEPH :

pour commencer la conduite avant d'avoir le code, il faut avoir un code NEPH

Je dois avoir en ma possession mon numéro de permis, qu’on appelle aussi code NEPH.

Tant que je ne l’ai pas, je ne peux ni passer l’examen du code de la route, ni commencer mes heures de conduite.

J’obtiens automatiquement mon numéro NEPH après mon inscription dans une auto-école ou en candidat libre.

Il se trouve sur mon attestation d’inscription au permis de conduire, une fois validée.

2) L’accord de mon auto-école :

Et oui, il faut que mon auto-école sont d’accord.

Certaines vous permettront d’alterner code et conduite et d’autres préfèreront vous faire conduire qu’après l’obtention du code.

C’est un choix d’organisation.

Donc le déroulement de la formation dépend du fonctionnement de chaque auto-école.

Petite parenthèse avant d’aller plus loin :

Que je sois pour ou contre le fait de conduire avant d’avoir le code, il faut savoir qu’à l’inscription au permis, il y a une heure d’évaluation à faire.

Elle sert à évaluer mon niveau au départ et à déterminer le nombre d’heures de conduite que je devrais faire (même s’il y a des chances que ça évolue au fur et à mesure de ma formation).

Donc pendant cette heure d’évaluation, je vais répondre à des questions mais je vais aussi conduire un peu, sans avoir le code du coup.

Conduite avant le code : avantages et inconvénients

Personnellement, je ne suis pas trop pour le fait de conduire sans le code mais on va voir ensemble les avantages et les inconvénients un peu plus bas.

Petit rappel avant de commencer :

Quand on apprend à conduire, il y a 4 grandes compétences à valider.

Pour la 1ère compétence, on n’a pas besoin de connaitre le code car on apprend uniquement à maitriser la voiture (ce qui est déjà beaucoup de travail).

Mais par contre, les compétences 2, 3 et 4 représentent en grande partie l’application du code de la route sur la route.

Donc comme on va le voir, sans une bonne organisation, ça peut vite devenir problématique de conduire sans avoir le code…

Inconvénients :

Plus d’hésitations en conduite

Plus difficile de conduire sans connaitre le code

Conduire sans le code, ça veut dire conduire sans connaitre les règles…

Si vous jouez à un jeu de société sans en connaitre les règles avant, vous ne saurez pas quoi faire : Que veut dire cette carte ? Que dois-je faire si je me retrouve dans cette case ? Est-ce à moi de jeter les dés maintenant ? Etc…

Du coup, je vais être beaucoup plus hésitant dans les situations et donc plus dangereux…

Je risque de perdre du temps

Dans une leçon de conduite, il y a de la théorie et de la pratique donc des explications et de l’application.

Et le problème si je ne connais pas mon code, c’est que ça va ajouter beaucoup d’explications pendant mes heures de conduite.

Je vais donc perdre pas mal de temps pour des choses que j’aurais pu comprendre et apprendre en amont…

Double travail :

Passer le permis, ça demande du travail et donc aussi un investissement en temps.

C’est pas toujours facile à gérer en plus de ses études, son emploi ou sa vie de famille, ses enfants, etc…

Et le but c’est de faire les choses bien pas à “l’arrache”

C’est pourquoi, c’est plus facile de se concentrer sur une chose après l’autre : le code puis la conduite.

Les délais d’examen :

Vous pensez gagner du temps en apprenant le code et la conduite en même temps ?

Attention, ce n’est pas souvent le cas :

Selon le département dans lequel vous êtes, les délais pour se présenter à l’examen de conduite sont plus ou moins long (souvent plusieurs mois)

Du coup, même si vous êtes prêt rapidement, vous devrez attendre votre date…

Et si je suis bien avancé dans la pratique ?

Dans ce cas, si je viens à rater mon code, alors je vais peut-être devoir faire une pause dans mes heures de conduite en attendant ma prochaine présentation à l’examen.

Ou je vais peut-être faire plus d’heures pour compenser cette attente…

Avantages :

Motivation :

Rares sont les élèves qui aiment faire du code … La plupart du temps, on se languit plus de conduire !

Donc à mon avis, l’avantage principal de conduire avant le code, c’est la motivation, ça donne plus envie d’aller à l’auto-école !

Si j’ai plus de difficultés

Si selon mon évaluation, j’ai pas mal d’heures à faire pour être prêt (par exemple, une cinquantaine), alors commencer à travailler la 1ère compétence peut-être astucieux.

En effet, comme je vous l’ai dit au début, pour apprendre à maitriser la voiture, pas la peine de connaitre le code car on va rester sur un parking ou une route déserte.

Donc, dans ce cas, je pourrais gagner du temps.

Mais attention quand même, comme je vous l’ai dit aussi au “double travail” pas toujours facile à gérer (sauf si on a que ça à faire).

Mise en pratique immédiate

Au niveau pédagogique, alterner un cours de code puis un cours de conduite ciblé par rapport à ce cours de code est très bénéfique.

Je mets en pratique dans la foulée uniquement ce que je viens d’apprendre en théorie, c’est génial et ultra efficace.

Mais le problème, c’est que ça nécessite une organisation très difficile à mettre en place au sein de l’auto-école…

Et donc très peu utilisée.

Voilà, vous savez tout ! 🙂