Le permis B de A à Z

 

Passer son permis de conduire

De nos jours, passer son permis de conduire est devenu pratiquement indispensable !

 

Autonomie, liberté mais aussi pour la recherche d’un emploi où il est systématiquement demandé.

 

Donc, à moins d’habiter dans une grande ville avec toutes les commodités, mieux vaut avoir son permis en poche !

 

Bon, c’est maintenant que les choses sérieuses commencent : Il va falloir se former au code et à la conduite.

 

Ne vous inquiétez pas, dans cette aventure, vous ne serez pas seul.

Votre moniteur sera là pour vous guider pas à pas pour atteindre le niveau de l’examen final.

 

Je serai là moi aussi, si vous le désirez. j’ai d’ailleurs créé ce blog dans ce but !

Alors, il ne faudra pas hésiter à regarder mes vidéos de code et de conduite ! Je vous créerai aussi de petits exercices afin de renforcer votre apprentissage.

Et bien sûr, laissez moi des commentaires pour me dire ce que vous en pensez et ce dont vous auriez besoin.

 

Malgré tout, vous allez devoir travailler un peu quand même pour y arriver ! 😉

Pour certains d’entre vous, ce sera assez simple alors que pour d’autres, ce sera un peu plus”galère”.

C’est comme ça, c’est la vie ! Il ne faut pas se comparer à ses potes par exemple, ne pas se mettre trop de pression inutile.

 

Chacun y arrive à son propre rythme.

 

3 mots d’ordre : Motivation, travail et volonté !…

 

Mais, dans tous les cas, n’oubliez pas :

 

Le permis de conduire n’est pas une simple récompense, mais plutôt une grosse responsabilité !!!…

 

On va vous donner le droit de circuler seul sur la route avec une voiture ! c’est énorme !

Désolé 😉 ! Je ne voulais pas vous effrayer mais c’est tellement vrai…

 

Ce précieux sésame va certainement vous ouvrir des portes !

Il faudra donc en prendre grand soin ! Au début, vous n’aurez que 6 points… Et 6 points, ça peut partir vite !

 

Mode d’emploi en 7 étapes :

 

1. Choix de l’auto-école :

 

Tout d’abord, vous devrez avoir 15 ans minimum pour pouvoir vous inscrire dans un établissement de la conduite.

 

Allez, Il est temps de choisir votre auto-école ! Pour cela, rien de tel que le bouche à oreille.

Ne vous basez pas uniquement sur le prix des prestations ou sur une enseigne rassurante !

N’hésitez pas à demander leurs avis aux élèves déjà inscrits dans l’auto-école que vous visiterez :

 

  • Sont-ils contents des moniteurs ?  ( Mais attention, ne vous fiez pas qu’à une seule impression car tout peut se passer très bien pour un élève qui se débrouille bien et mal pour un autre avec lequel il faudrait avoir plus de patience… )
  • Les délai de présentations au code et à la conduite sont-ils correct ?
  • Peut-on conduire assez régulièrement ?
  • Les cours de code sont-ils uniquement sur DVD ou il y a t-il aussi un moniteur chargé de dispenser des cours ?

 

Toutes ces questions sont très importantes, car de là, découlera votre apprentissage.

Et croyez moi, c’est bien moins stressant d’apprendre dans une bonne ambiance ! 🙂

 

2. L’heure d’évaluation :

 

Une fois que vous aurez choisi votre auto-école avec soin et avant de signer quoi que ce soit, vous devrez réaliser une heure d’évaluation afin de connaître votre niveau et d’avoir une estimation sur le volume de votre formation.

 

Je pense que vous savez déjà que vous devrez faire 20 heures… au minimum !!

 

En effet, il s’agit d’acquérir des bases solides et une anticipation à toute épreuve pour espérer réussir le permis !

Autant vous dire tout de suite que la moyenne se situe plutôt autour des 30-35 heures.

 

Il y a des villes dans lesquelles il est plus ou moins facile d’apprendre à conduire… Grandes agglomérations ou petite villes de campagne ? d’après vous ? 😉

 

Attention : Aucun contrat ni paiement ( hormis celui de l’heure d’évaluation ) ne doit-être fait avant la réalisation de celle-ci !

 

J'obtiens mon permis plus facilement et plus rapidement

 

3. Signature du contrat :

 

Si vous acceptez le volume de formation proposé par l'enseignant, vous pouvez enfin signé votre contrat ! Ca y est, vous êtes inscrit !

 

l'auto-école s'engage à vous former avec le nombre d'heures décrit et à vous présenter aux examens de code et de conduite.

Mais attention, vous vous engagez aussi envers elle et vous devrez être assidu dans votre travail.

 

Le nombre de leçons prévues au début peut être revu à la hausse ou à la baisse en fonction de votre progression...

 

En effet, gardez à l'esprit pas que votre moniteur n'a pas de baguette magique !

Il doit s'adapter à chaque élève et transmettre au mieux son savoir, mais n'oubliez pas que c'est vous qui conduisez !

 

Ecoutez ne suffit pas, il faudra retenir, appliquer et faire de son mieux.

Ne pas se décourager, se battre, recommencez... Enfin, vous l'aurez compris, c'est pas du tout cuit ! 😉

 

C'est un véritable travail commun, une complicité efficace en vue de réussir ! D'où l'importance de bien choisir son auto-école au départ et d'être motivé !

 

4. La formation au code :

 

L'apprentissage du code de la route est souvent perçu comme une corvée !

Et oui, rare sont les candidats au permis de conduire qui se languissent d'aller au cours de code... 🙂

 

Pourtant, apprendre le code c'est la base. Votre conduite en découlera !

 

En plus, c'est assez plaisant d'acquérir de nouvelles connaissances, n'est-ce-pas ?

Euh... Bon, je sens que vous n'êtes pas tous d'accord avec moi... Quoi qu'il est soit, vous ne pourrez pas y coupez, alors autant se faire une raison.

 

Allons-y dans la joie et la bonne humeur !

Les thèmes :

 

Voici les 10 nouveaux thèmes du code de la route sur lesquels vous devrez être incollables après un bon apprentissage :

 

  1. La circulation routière
  2. Le conducteur
  3. La route
  4. Les autres usagers
  5. Les notions diverses
  6. Les premiers secours
  7. Prendre et quitter son véhicule
  8. La mécanique et les équipements
  9. La sécurité du passager et du véhicule
  10. L'environnement

Comment répondre aux questions ?

 

Concrètement, les séries de questions sur lesquelles vous allez vous entrainer à l'auto-école sont faite de tous ces thèmes, répartis au hasard sur 40 questions.

 

Chaque question comporte de 2 à 4 possibilités de réponse.

Il y aura toujours au moins 1 réponse juste et 1 réponse fausse.

 

  • S'il y a 2 réponses possibles, vous ne devrez en choisir qu'une seule : A ou B.
  • S'il y a 3 réponses possibles, vous devrez en choisir 1 ou 2, mais jamais 3.
  • S'il y a 4 réponses possibles, vous devrez en choisir 1, 2 ou 3, mais jamais 4.
  • Dans le cas de "questions doubles", n'oubliez pas de répondre aux 2 questions.
Le boîtier de réponse du code de la route
Le boîtier de réponse du code de la route

 

C'est sur ce boîtier qu'il vaudrait mieux vous entraîner à l'auto-école pour être à l'aise avec sa manipulation le jour J.

La plupart des écoles de conduite en disposent, mais n'hésitez pas à demander lors de votre inscription car c'est un plus tout de même !

 

Rassurez vous, c'est très simple d'utilisation. Je vais vous expliquer :

 

Un bouton pour chaque réponse ( A, B, C et D ).

 

Un bouton Correction pour effacer une réponse. Mais attention, si vous avez validez, c'est trop tard !

Et un bouton Validation pour passer à la question suivante.

 

Méfiez vous de l'erreur classique du débutant :

 

Si vous souhaitez répondre A et C à la question 13 par exemple, il ne faut pas valider 2 fois ( une fois pour A et une fois pour C ) !

Non, surtout pas ! Sinon, vous n'aurez validez que A à la question 13 et répondu C à la 14 sans même l'avoir lu !!

Il ne faut valider votre réponse qu'une fois A et C sélectionnés.

 

Conseils :

 

  • N'oubliez pas d'utiliser votre livre de code ! Il devrait devenir votre livre de chevet ! Eh oui, certains d'entre vous se contentent de visualiser des DVD en boucle. Il ne faut pas apprendre les questions mais apprendre les règles ! Imaginez que le jour de l'examen, la question soit tournée à l'envers... Si vous n'avez pas compris la règle, vous êtes mal !
  • Tout aussi important, n'hésitez pas à demander quand vous n'avez pas compris. Ne restez pas sur un doute en vous disant : "J'espère que je ne tomberais pas sur cette question le jour de l'examen...".

5. L'examen du code :

 

Aussi appelé E.T.G. pour examen théorique général, vous devrez avoir 17 ans minimum pour vous présentez. Sauf si vous êtes inscrit en conduite accompagnée où vous pourrez le passer dés 15 ans.

 

Pour le réussir, il faudra faire 5 fautes maximum.

 

Pas de panique, c'est comme à l'auto-école :

 

  • 40 questions sous forme de Q.C.M. ( questions à choix multiples ).
  • 17 secondes environ pour répondre après la fin de la voix off.

Les consignes :

 

Considérez, sauf cas contraire que :

  • vous êtes le conducteur de la voiture d'où les photos ont été prises,
  • votre allure est toujours nettement supérieure à celle du véhicule que vous envisagez de dépasser,
  • vous n'êtes pas conducteur novice, donc pas soumis aux limitations de vitesse du jeune conducteur .

Conseils :

 

  • Soyez sûr que le numéro de la question soit bien le même que celui affiché sur votre boîtier.
  • Ne vous précipitez pas pour répondre et prenez le temps d'analyser l'image : certains éléments, parfois situés au second plan peuvent changer la donne !
  • Un seul mot mal lu ou entendu peut totalement modifier la signification d'une phrase... Alors soyez très attentif.
  • Regardez bien partout sur l'image, y compris dans les rétroviseurs.
  • Si vous hésitez trop sur une question, restez sur votre première impression... C'est souvent la bonne !

6. La formation à la conduite :

 

Passer son permis
Formation à la conduite

Passons de la théorie à la pratique...

 

Certaines école de conduite vous proposeront de faire des leçons de conduite pendant votre apprentissage du code alors que d'autres  vous imposeront d'avoir obtenu ce fameux code avant de conduire.

L'un n'est pas forcement mieux que l'autre.

 

C'est une organisation différente propre à chaque auto-école. Ca dépend aussi  de votre niveau et des délais d'examen.

Dans tous les cas, vous devrez obligatoirement obtenir votre code et effectuer au moins 20 heures de conduite avant de passer votre permis !

 

Les 4 étapes de formation :

 

L'apprentissage de la conduite se fait autours de 4 étapes de formation.

Ces étapes comprennent des objectifs et même des sous-objectifs qu'il faudra tous valider.

Vous allez pour cela acquérir des "savoirs" et "savoirs-faire" indispensables.

 

Voici ces étapes :

  1. MAITRISER le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul
  2. APPREHENDER la route et circuler dans des conditions normales
  3. CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
  4. PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique

Les vérifications :

 

Les vérifications intérieures et extérieures sur le véhicule sont très importantes.

D'une part, parce qu'il est essentiel de savoir ce que l'on a entre les mains et d'autre part, parce que ça compte pour 3 points au permis de conduire ! 🙂

 

Alors, ne faites pas l'impasse dessus et regardez mes 2 vidéos !

 

Votre progression :

 

Vous verrez, les jours se suivent et ne se ressemblent pas... Si je vous dit ça, c'est parce que votre progression ne sera certainement pas régulière et c'est plutôt normal.

Il y aura des jours avec et des jours sans !

 

En général, on progresse assez vite au début, mais dés que le niveau de difficulté augmente, on a l'impression de stagner et même de régresser !

C'est tout à fait normal. Notre cerveau a besoin d'un peu de temps pour faire le point, pour organiser les nouvelles informations enregistrées, pour digérer tout ça quoi ! 😉

 

Ainsi, même si vous avez des moments de doute, ne vous découragez pas ! persévérez, foncez !

 

Il ne faut pas avoir peur de faire des bêtises. Il vaut mieux essayer que de ne rien faire !

Seul celui qui ne fait rien ne se trompe pas, n'est-ce-pas ?

Et puis comme dit : "On apprend de ses erreurs" !

 

N'ayez pas honte, posez des questions quand vous n'avez pas compris !

 

7. L'examen du permis de conduire :

 

Passer son permis
L'examen du permis de conduire

Ca y est , c'est le grand jour ! Vous avez travailler dur...

Vous avez franchi toutes les étapes, validé tous les objectifs de la formation…

Vous êtes enfin prêt pour passer votre permis de conduire !

 

J'ai peur!  Que vas t-il m'arriver ??

 

Pas de panique ! Le stress est un phénomène tout à fait normal. Faut faire avec ! 😉

 

Vous n'êtes pas le premier à passer votre permis et vous ne serez pas le dernier.

 

Rester concentré, n'oubliez pas pourquoi vous êtes là !

 

Le déroulement de l'épreuve :

 

Tout d'abord, sachez que l'épreuve du permis de conduire dure 32 minutes.

Donc, presque 2 fois moins longtemps qu'une leçon de conduite avec votre moniteur !

Et en plus, vous n'allez pas réellement conduire 32 minutes mais plutôt 25 !

 

En effet, l'inspecteur aura besoin d'un peu de temps : d'une part, pour vous accueillir, vérifier votre identité et votre dossier et d'autre part pour vous donner les consignes de l'examen et vous laisser le temps de vous installer.

 

L'inspecteur vous explique rapidement ce qu’il attend de vous durant l’épreuve :

Respectez bien le code.
Soyez vigilant, particulièrement en ce qui concerne les usagers les plus fragiles ( piétons, cyclistes, motard ).
Roulez au maximum de la vitesse autorisée en tant que jeune conducteur, chaque fois que c'est possible.
Prenez des initiatives, n'hésitez pas à dépasser si cela est possible.
Je vous donnerez les directions en avance. Si vous n'avez pas compris, n'hésitez pas à me redemander. Si je ne vous dis rien, c'est que l'on va tout droit ou bien que l'on suit la direction imposée par la signalisation.
Vous essaierez d'avoir une conduite économique et de faire preuve de courtoisie si la situation se présente.
Vous aurez une manoeuvre à effectuer ainsi qu'un arrêt de précision.
Vous aurez 2 vérifications à effectuer sur le véhicule, une intérieure et une double extérieure.
Enfin, vous aurez une partie de conduite autonome. Je vous demanderez de suivre une direction ou bien de nous ramenez au point de départ si vous connaissez.

 

Ensuite, il réalise un petit test de votre vue. En général, il vous demandera de lire la plaque d'immatriculation d'un véhicule situé à une vingtaine de mètres.

 

Et si tout va bien, c'est parti pour les 25 minutes de conduite en ville et sur route !

Durant cette douce balade 😉 , vous aurez 5 minutes de conduite autonome. Ce qui signifie que vous suivrez une direction par panneau jusqu'à ce qu'on vous dise que ça suffit.

Parfois, on peut vous demander de rallier un point précis si vous connaissez.

Par exemple, la place du marché ou tout simplement de nous ramener au départ de l'examen.

 

Pendant votre parcours, vous vous arrêterez  pour réaliser 1 manoeuvre.

L'examinateur profitera de cet arrêt pour vous poser 3 questions. 1 sur l'intérieur du véhicule, 1 sur l'extérieur et 1 question associée à celle-ci. Ceux sont les fameuses vérifications !

 

Retour au point de départ de l'examen. "Merci et au revoir" ou plutôt "adieu" ! 🙂 "Vous recevrez vos résultats par internet dans 48 heures"... Ouf ! C'est fini !...

 

Les 7 différentes manoeuvres à maîtriser :

 

Ne vous affolez pas, il n'est pas obligatoire de réussir sa manoeuvre du premier coup !

C'est la sécurité pendant que vous déplacez le véhicule qui compte.

 

Regardez tout autours de vous. Vous ne devez gêner personne car vous n'avez pas la priorité.

Et bien sûr, vous ne devez pas heurter quoi que ce soit !

 

  1. Le rangement en créneau.
  2. Le rangement en bataille.
  3. Le rangement en épi.
  4. Le demi-tour.
  5. La marche arrière en ligne droite.
  6. La marche arrière en arrondi ou en angle.
  7. L'arrêt de précision.

Les critères d'évaluation : 

 

C'est sur ce certificat d'examen que l'inspecteur rendra son verdict ! ça fait peur, n'est-ce pas ?

 

Non, sans rire, vous recevrez cette feuille chez vous avec son résultat...

Favorable, je l'espère pour vous !

 

Pour obtenir votre permis de conduire, vous devrez cumuler 20 points minimum sur 31.

 

Il va falloir prouver que vous avez les capacités pour conduire en toute sécurité.

Tout le monde se langui de passer son permis, mais tout le monde n'est pas toujours prêt !

 

Ce que je veux dire par là ,c'est qu'il ne faut pas se précipiter pour rien ...

Même si vous savez pleins de choses, cela ne veut pas dire que vous savez les faire !

 

Attendez de maîtriser chaque compétences.

 

D'ailleurs, ce certificat n'est autre qu'un bilan de compétences.

 

Il est toujours plus facile de réussir un examen lorsqu'on sait précisément ce que l'on attend de nous.

 

Le certificat d'examen du permis de conduire
Le certificat d'examen du permis de conduire

 

 

Conseils :

  • N'oubliez pas votre pièce d'identité ! ( Attention : pièce en cours de validité ou périmée depuis moins de 2 ans ).
  • N'oubliez pas non plus vos lunettes si vous en avez besoin !
  • Ne chercher pas à tout prix à vous décontracter avant l'épreuve . Ne plaisantez pas trop avec les autres candidats. Vous risqueriez de ne plus être "dedans" le moment venu! restez concentré.
  • N'oubliez pas : l'inspecteur ne vous veut aucun mal ! Il fait son travail tout simplement !
  • Conduisez comme d'habitude. Ne changer rien. Si votre moniteur vous a dit que votre conduite était bonne, elle le sera aussi pour l'inspecteur. Eh oui, pas la peine d'essayer d'être plus prudent que d'habitude ou pire, de conduire pour l'inspecteur !! Conduisez normalement !
  • Pensez à bien respirer. La conduite c'est physique tout de même ! Alors, 1 ou 2 inspirations profondes pour oxygéner vos muscles et votre cerveau ne vous feront pas de mal ! En plus, ce n'est pas interdit ! 🙂

 

J'obtiens mon permis plus facilement et plus rapidement