Concours de circonstances … Par Bim Fish

 

Anecdote au permis de conduire : au mauvais endroit au mauvais moment ...

 

Salut Steph,

 

Je t’envoie ce message pour te faire part d’une expérience vécu à moi et un de mes amis.

Voilà, ce dernier a récemment passé l’examen pratique du permis de conduire sur le centre d’examen de Cronembourg à Strasbourg.

Nous nous y sommes rendus l’après midi vers 13h30, à vélo.

 

Mon ami souhaitait que « j’immortalise » l’évènement en filmant son parcours, je me suis donc, caméra au guidon, mis à suivre son auto, avec l’inspectrice et son moniteur à bord.

Cependant, ils ont emprunté une voie rapide à 70km/h, j’ai donc été obligé de rebrousser chemin.

 

Je suis allé m’assoir dans un parc en l’attendant, puis j’ai décidé de revenir à peu près 20 minutes plus tard sur le centre d’examen.

C’est là que c’est produit le drame, j’empruntais la piste cyclable (double sens) qui croise l’unique route permettant de se rendre au centre d’examen, vert pour moi, j’ai donc naturellement voulu bifurquer sur la droite pour emprunter cette route, sauf qu’à ce moment là, l’auto de mon ami était en train de tourner vers moi, et apparemment l’inspectrice à freiné en me voyant arriver (je n’étais pas encore engagé) sur l’intersection, et lui a reproché de ne pas avoir anticipé.

 

Il a été recalé avec 25,5 points, et un « E » à adapter son allure aux circonstances.

C’est d’autant plus dommage qu’il m’a dit qu’il avais fait un bon parcours, et qu’en arrivant à la fin de l’examen, il c’était dit que c’était bon et s’est relâché, il avoue ne pas m’avoir vu …

 

Je suis un peu gêné dans le sens ou si je n’avais pas été présent il aurait surement eu son permis.

Author: Steph

Passionné par mon métier d'enseignant de la conduite, j'ai ouvert ce blog pour accélérer votre réussite au permis de conduire et je l'espère, pour vous aider à devenir de futurs conducteurs responsables.

Share This Post On

1 Comment

  1. En lisant le mot « drame » et avant de connaître la fin de ton anecdote j’ai eu vraiment peur j’imaginais le pire (un accident !!). Bon, je suis contente qu’au final rien de dramatique n’est arrivé 🙂 En fait je me dis que c’est peut être un mal pour un bien, peut être que cela a permis à ton ami de prendre conscience qu’il faut être toujours vigilant même si le permis est dans la poche. C’est comme si il était vigilant que devant l’inspecteur, or c’est pour tout le temps où l’on conduit qu’il faut l’être.

    J’espère qu’il l’aura la prochaine fois !

    Post a Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :